Générations barrage, un livre et une exposition
 
Après avoir documenté la mémoire des femmes de la vallée dans « A l’ombre de la Dixence », la Société Patrimoine Hérémence illustre la vie des hommes à l’époque de la construction des barrages de la Dixence et de la Grande Dixence sur le territoire de la commune.  Dans le livre qui leur est consacré comme dans l’Exposition, les montagnards des Générations barrages disent leur enfance proche de la nature, évoquent leur jeunesse à la recherche de défoulements sportifs et culturels, décrivent leur vie adulte tiraillée entre devoirs familiaux et impératifs professionnels. Passionnés de grands espaces, ils sont fiers de vivre à la montagne, synonyme de bonheur et de liberté malgré les méfaits de la société de consommation. Sans qualification professionnelle, ils « font les chantiers » et participent à la construction de ces barrages qui leur permettent de trouver de nouvelles sources de revenus.
« La Dixence a été quelque chose d’assez fantastique pour tous les gens d’Hérémence, de la vallée et même des communes voisines. Nos parents qui ont travaillé au barrage, ont pu gagner de l’argent, ils ont pu rénover les maisons et puis aussi financer des apprentissages ou des études pour les enfants. C’était une bonne chose pour les collectivités publiques avec les rentrées d’impôts, des redevances, des concessions hydrauliques ; le barrage a été un vecteur très important pour le développement de la vallée. »
 
Le vernissage du livre et de l’exposition a eu lieu le 14 juin 2019.
 
L’exposition en plein air s’est déroulée au barrage de la Dixence et sur les territoires des villages de Mâche, Hérémence et Euseigne durant l’été 2019. Une trentaine de photographies illustrent la vie à la montagne et disposent d’un commentaire provenant des entretiens avec les personnes interrogées pour l’étude de cette société en transformation.
Image
Image
Image
Image
Image
©2022 Patrimoine d'Hérémence. All Rights Reserved. Designed By Netpassion

Search